vendredi 5 août 2011

HORS D'ATTEINTE...

...il est nécessaire de prendre le large a un moment donné, l'essentiel n'est souvent pas grand chose, un lieu du bout du monde ou je me rend assez souvent en ce qui me concerne. M'éloigner de ce monde incertain ou la nature humaine m'exaspère un peu plus chaque jour...
Un des plus beaux endroit que je connaisse, une désolation magnifique, dernier endroit de notre périple d'il y a quatre ans avec mon père, on avait pas arreté de rigoler et de manger des crustacés pendant ces cinq jours privilégiés que nous avons passé en tête à tête...être ici, c'est aller encore une fois à sa rencontre...sa vision des choses, des gens et de ce monde me manque.
Il y a peu d'endroit ou je me sente vraiment bien, en accord avec moi même, ici je suis à ma place et ne veux être ailleurs, je suis totalement hors d'atteinte, les tempêtes en hivers et la mer déchaîné sont d'une beauté sans égal et que je ne veux partager, l'été, devant le vieux phare qui nous domine majestueusement, on joue dans les vagues puissantes avec les enfants, d'ailleurs je vais les rejoindre, ils m'appellent...

5 commentaires:

francky a dit…

Hors d'atteinte...
J'en suis touché, j'ai moi même un petit coin au fond du nivernais.
Bien à vous.

les gueules cassées a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
les gueules cassées a dit…

Merci Francky, je suis sur que c'est aussi un bel endroit. Cela devient vital de se retirer ne serait-ce qu'un peu de temps en temps, difficile de trouver la solitude et le silence de nos jours, mais si important de faire le point et la remise en question sur soit (chose très rare chez nos contemporains).
Touché également Franck

franck a dit…

C'est un endroit que je n'ai pas encore trouvé... mais le tien fait envie ;-)

Très beau billet, merci Sébastien !

les gueules cassées a dit…

Merci Franck, un lieu que je te conseille et te connaissant, tu l'apprécierais assurément, amitiés...